English version  at the bottom of the page ( here ) Conjunction between Mars, Venus and the M...

English version at the bottom of the page (here)
Conjunction between Mars, Venus and the Moon, taken by Maxime Oudoux (his Website)

Un splendide rapprochement s'est produit le 31 janvier 2017 entre la Lune, Mars et Vénus.
Visible environ une heure et demie après le coucher du Soleil, ces trois astres formait un triangle étincelant dont il était quasiment impossible d'ignorer sa présence dans le ciel étoilé.

Malgré des prévisions météo défavorables, Maxime Oudoux, un photographe amateur passionné de paysages nocturnes (nightscapes) s'est lancé le défi de capturer cette rencontre céleste. Ces efforts furent récompensés par le passage de la Station Spatiale Internationale située parfaitement dans l'axe Lune-Mars ! Un premier plan structuré et des nuances d'oranges viennent embellir cette rencontre astronomique.

Une telle conjonction n'est pas rare mais n'est pas régulière pour autant, puisque les planètes sont lentement en mouvement. Malgré tout, il y aura prochainement une autre conjonction tout aussi spectaculaire entre Vénus, Mars, Uranus et la Lune le 1er Mars 2017. A noter qu'une comète devrait être visible en dessous de Vénus (2P Encke)...

Remarque : Aux environs du centre géométrique de ce triangle Vénus-Mars-Lune se trouve le point Vernal. Il s'agit d'un point fictif qui sert de référence pour les coordonnées utilisées en astronomie pour positionner les astres (ascension droite et déclinaison). Ce point est également la position du soleil au moment de l'équinoxe de printemps !



************************ENGLISH VERSION*******************

An impressive conjunction between the Moon, Venus and Mars occured on January, 31 2017. Visible about an hour and a half after sunset, these three celestial bodies shaped such a shining triangle in the starry sky. So bright that it would have become impossible to ignore it.

Despite a bad weather forecast, Maxime Oudoux, an amateur photographer fan of nightscapes took-up this challenge and managed to capture this lovely conjunction. The International Space Station luckily crossed this celestial trio in the right Moon-Mars direction ! What a magnificient surprise.
The foreground of this image and the orange colored sky make this view even more beautiful.

Such a conjunction is not rare, but is not regular either. The planets evolve so slowly in the sky so that it takes a while until they finally go back to their positions.
However, an other amazing conjunction will take place on Mars 1st, 2017 between Venus, Mars, Uranus and the Moon. Plus, a potentially bright comet will join this astronomical meeting (comet 2P Encke) ...
Get ready !

Note : In the surroundings of the triangle's center, we can find the Vernal point. It is actually a fictive point which is used as a reference for the astronomical coordinates (right ascension and declination).
The Vernal point is also the exact position of our Sun at the spring equinox.

English version at the bottom of the page ( here ) Img. n°1 :  ISS close-up with Japanese HTV-...

English version at the bottom of the page (here)
Img. n°1 ISS close-up with Japanese HTV-9 vehicle, taken by Szabolcs Nagy (source flickr)

La Station Spatiale Internationale est le plus grand satellite artificiel jamais construit par l'Homme. Sa dimension atteint celle d'un terrain de football, en partie grâce à ses  de panneaux solaires.
Ainsi, lorsque les panneaux se trouvent éclairés par le soleil, une énorme quantité de lumière peut se retrouver réfléchie en direction de la Terre. C'est pourquoi la station spatiale internationale peut être régulièrement observée depuis le sol et à l’œil nu !

• L' ISS : un point lumineux qui se déplace dans le ciel •

Lorsque l'orientation des panneaux solaires et l'éclairement du soleil le permettent, la station devient visible et se manifeste sous la forme d'un point lumineux qui se déplace dans le ciel nocturne plus rapidement qu'un avion et parfois aussi brillant qu'une planète.

Img. n°2 : ISS sighting with a simple 18-55 mm camera lens
Quand on voit l'ISS à l’œil nu pour la première fois, il faut croire sur parole la personne qui vous l'indique  ! Comment en être sûr ? On ne distingue ni les panneaux solaires ni les différents modules ...
La solution serait alors de la photographier avec un fort grossissement.

• Photographier l' ISS au télescope : un vrai challenge •


Imaginez un terrain de football situé à plus de 400 km de distance et se déplaçant à 28 000 km/h, c'est-à-dire qu'en l'espace d'une seconde, cet objet a déjà parcouru l'équivalent de deux fois le diamètre de la lune, environ !
Ajoutez à cela que la trajectoire de la station spatiale fluctue en permanence. Jamais elle ne passe au même endroit consécutivement.

Vous comprendrez de plus que suivre la station avec un télescope de très grande focale devient un vrai challenge !

★ Nagy Szabolcs, un astronome amateur basé à Londres a décidé de relever le défi !
Armé d'un télescope du type Dobson 250/1200 mm, d'une lentille barlow x 2 et d'une caméra CCD , Nagy a réussi à capturer le passage de la Station Spatiale les 11 et 14 décembre 2016 en n'utilisant aucun système de suivi motorisé !

Le 13 décembre, un tout nouveau cargo de ravitaillement s'était amarré à la Station : le cargo japonais HTV-6 (Article ici). C'est pourquoi l' image n°1 montre le changement opéré sur station par le nouveau cargo ravitailleur autour de cette date.
Les images sont d'une qualité exceptionnelle puisque les principales structures de l'ISS apparaissent sans difficultés. Même le bras robotisé Canadarm2 est distinguable.

Ci-dessous (image n°3), voici une version couleur de l'image de Nagy Szabolcs. Le résultat est tout simplement bluffant !

Img. n°3 : Closed view of the International Space Station with the recently-attached HTV-6, taken by Nagy Szabolcs

**************************ENGLISH VERSION*********************

The International Space Station (ISS) is the greatest artificial satellite ever built by Humans. Thanks to a 2 500 m² solar panel area, the dimension of the ISS is nearly the same as a soccer field.
So, when these numerous solar cells receive the sunlight, a huge part of this light can be directly reflected towards us. Therefore the space station is often visible from the Earth and to the naked eye !

• The ISS : a bright point moving in the night-sky •


When the solar pannel's orientation and the Sun's illumination are good enough, the space station appears as a shining point evolving across the sky, faster than a jetplane, and sometimes as bright as a planet.

If you see it for the first time, it seems difficult to trust the person who told you that. It is absolutely understandable because we actually do not see the shape of the ISS as we know it.

To check this out, capturing the station with a telescope is the only solution.

• ISS telescope photography : a real challenge •


Imagine a soccer field located at 400 km away from you, travelling at 28 000 km/h so that in a second lapse of time, this objet has already travelled roughly twice the Moon's diameter !
Plus, the trajectory of the station continously evolves. For example, the elevation never remains the same at each sighting.
You finally understand that following this fast object using a powerful-magnification telescope is considered as a real challenge !

★ Nagy Szabolcs, a London-based amateur astronomer lately decided to take-up this challenge. Equipped with a Dobson 250/1200 mm telescope with a x 2 barlow lens, and a CCD camera, Nagy managed to capture the ISS on december 11 and december 14 2016, without using any tracking mount.

On december, 13 2016, the latest supplying vehicle had docked to the station : the HTV-6 Japanese cargo. Indeed, the Image n°1 shows the difference between both of those dates : before and after the vehicle was attached.

The outcome of his work is tremendously mindblowing ! Images reveal an impressive detail of the station 's structure. The famous robotic arm Canadarm2 is even visible.

Image n°3 above is a color version of the Nagy Szabolcs's image. What an amazing view !

For further details of the Nagy's ISS sighting, I let you to watch this video he made for us :