English version at the bottom of the page ( here )   Sharpless 129 and OU4 nebulae taken by f...

English version at the bottom of the page (here)
 Sharpless 129 and OU4 nebulae taken by french amateur astronomer Nicolas Kizilian

Il existe une multitude de nébuleuses accessibles aux astronomes amateurs mais certaines sont parfois plus photographiées que d'autres.
En l'occurrence, voici un couple de nébuleuses assez méconnu, photographié par Nicolas Kizilian : les nébuleuses Sharpless Sh2-129 (en rouge) et Ou4 (en bleue).
Ces deux nébuleuses sont situées dans la constellation de Céphée avec une dimension angulaire de 2,3 ° pour Sh2-129 et un peu plus de 1° pour Ou4.

Ou4 : Une récente découverte

La nébuleuse Ou4 , plus communément appelée la nébuleuse du "Calamar Géant" a été découverte en mai 2011 par l'astronome français Nicolas Outters, un féru d'imagerie astronomique et découvreur de nébuleuses planétaires confirmé !
C'est en photographiant Sharpless que N.Outters a remarqué la présence d'un nuage bleuté ténu, s'étendant à l'intérieur. Cependant, Ou4 n'est apparu qu'avec un filtre spécial placé devant la caméra : un filtre OIII, permettant d'observer uniquement une partie spécifique du spectre visible (aux alentours des 500 nm).
⇒ Plus de détails sur la découverte de Ou4 ici.


Une nature encore inconnue

Bien que la nébuleuse Sh2-129 soit bien identifiée en tant que nébuleuse à émission, la nature de son hôte, la nébuleuse Ou4 reste encore à vérifier. De même que la cause de sa formation ainsi que sa distance demeurent inconnus.
Cependant, certains scientifiques opteraient pour qualifier sa structure de flux bipolaire, éventuellement causé par un système d'étoile triple, visible à l'intérieur de Ou4...


Un vrai challenge pour la photographier

Nicolas Kizilian, astrophotograhe amateur a su maîtriser l'acquisition de ces nébuleuses, extrêmement peu lumineuses.
En effet, il a fallu les capturer pendant 25h20 ! Ce travail a bien évidemment été scindé sur plusieurs nuits et a nécessité une répartition du temps de pose : 19h20 avec un filtre OIII dédié à Ou4 et 6h avec un filtre Ha pour Sharpless Sh2-129.
Nicolas a utilisé une caméra Moravian G2-8300 au foyer d'une lunette Apochromatique WO Zenithstar66 sur une monture AZ-EQ6.
Quel travail exceptionnel, n'est-ce pas ?


************** ENGLISH VERSION***************
 

Reams of nebulae are easily accessible to amateur astronomers but some of them are sometimes more popullar than others.
So, here is a couple of unfamous nebulae, photographed by Nicolas Kizilian : Sharpless Sh2-129 (in red) and Ou4 (in blue).
Located in Cepheus constellation, their size is particularly large with an angular dimension of 2.3° for Sh2-129 and a little more than 1° for Ou4.


Ou4 : a recent discovery 

The Ou4 nebula, well-known as the "The Giant Squid Nebula" was discovered in may 2011 by french amateur astronomer Nicolas Outters , an astronomy enthusiast and above all a recognized planetary nebula discoverer !
While photographing the Sharpless nebula, N.Outters noticed a tiny blue cloud, spreading inside this large red nebula. However, Ou4 only appeared using a specific tool mounted in front of the camera's sensor : an OIII filter, whose function is to observe a restricted part of the whole visible spectrum (around 500 nm).
 ⇒ More details on his incredible discovery here (in french).

A nature that it is still to identify

 Although the Sh2-129 neubula is correctly identified as an emission nebula, its host's nature, the Ou4 nebula still needs to be checked. Similarly, what caused its formation and how far it is from us are still unanswered questions.
Nevertheless, some scientists are able to qualify its structure as a bipolar outflow, possibly produced by a triple star system, visible inside Ou4 ...

A real challenge to capture

Nicolas Kizilian, an advanced amateur astrophotographer managed to well-control the recording of these nebulae, which are let is say, extremely faint.
It requires indeed a total exposure of 25h20 ! This though work has been obviously separated on several nights and also required a time organisation : 19h20 for Ou4 using an OIII filter and 6h for Sharpless Sh2-129 using a Ha filter.
Nicolas used a Moravian G2-8300 CCD camera at prime focus of a WO ZenithStar 66 refractor, mounted on a AZ-EQ6.
What a nice work, is not it ?

L' ESO , c'est un des plus importants pôles de recherches et d'observations astron...

L'ESO, c'est un des plus importants pôles de recherches et d'observations astronomiques au monde avec 4 sites localisés dans le désert d'Atacama au Chili. Il est le résultat d'une colossale coopération entre 16 états (dont 15 Européens) qui ont permis notament de concevoir le plus grand télescope terrestre interférométrique : le Very Large Telescope (VLT).
#MeetESO donne le privilège à 8 internationaux de venir visiter leur observatoires ! Une Française, Anne Grudzien et un Français, Loic Bommersbach nous partageront en live leur aventure exceptionnelle sur la toile ...

Le VLT. Crédit image : © ESO


Qu'est-ce que l'évènement #MeetESO ?


Afin de promouvoir ces lieux scientifiques d'exceptions au grand public, l'ESO a sélectionné, au travers du concours MeetESO, un groupe de 8 personnes qui auront l'unique opportunité de visiter ses observatoires, à près de 5 000 mètres d'altitude, sous le plus beau ciel du monde.

Ces "lucky 8" (les 8 chanceux), choisis selon leur apptitude à parler anglais et leur investissement dans le domaine astronomique sur le web (twitter, facebook) seront sur place du 7 au 12 mai 2016 et partageront leur aventure en direct via leurs comptes twitter, facebook, instagram ..etc

Une fois, sur-place, leur programme sera très intense : visite du VLT, visite de l'ALMA, observation du ciel, observation du transit de Mercure le 9 mai (quelle chance !), présentations...etc.
L'ESO prend ses hôtes à ses frais, mais le billet d'avion pour se rendre à Santiago devait être payé par les visiteurs.


Deux français participent à ce voyage : suivez leur voyage en direct sur la toile


L'atout majeur de ce #MeetESO est basé sur le partage instantanné que peuvent réaliser les réseaux sociaux aujourd'hui.
En particulier deux passionnés d'Astronomie Français, Anne Grudzien et Loic Bommersbach participeront à ce voyage.

Anne (@cpamoa) est une bloggeuse anglophone et francophone assidue, charmée par l'espace. Son blog nous le montre dès le premier coup d'oeil. Elle a notament été la traductrice française du journal de bord de l'astronaute italienne Samantha Cristoforetti lors de son séjour dans l'ISS.

Voici ci-dessous, les derniers tweets de Anne ( #MeetESO ). Vous pourez aussi la suivre sur :
●Facebook 
●Instagram.



Loïc est aussi passionné d'astronomie, tant au niveau des technologies spatiales que des sciences de l'Univers. C'est cette passion qui l'a sans doute amené à devenir community Manager au CNRS. Vous trouverez un article très complet sur son parcours professionnel ici.
Voici ci-dessous, ses derniers tweets. Vous retrouverez également Loïc, sur :
●Facebook 
******* ENGLISH VERSION IS BEING EDITED*******